Des déchets nucléaires et toxiques étaient stockés à Fort McMurray (Alberta)

A quelques kilomètres au sud de la ville de Fort McMurray, en partie ravagée par les flammes, une décharge nucléaire a été installée il y a quelques années : 42 500 m3 de minerais radioactifs, notamment de l’uranium et du césium. Existe-il un danger pour l’environnement aujourd’hui ? Selon nos informations, cette décharge a bien été prise au milieu du brasier géant, incontrôlable depuis le 1er mai.

Pour comprendre les origines de cette décharge, il faut remonter à 1982, quand le Canada lance un vaste programme de prospection et de confinement des terres faiblement radioactives, sur tout son territoire, piloté par le LLRWMO (Low-Level Radioactive Waste Management Office).

Dans la région de Fort McMurray, le déversement et l’utilisation de minerais radioactifs était régulier le long de ce qu’on appelle la Northern Transportation Road, construite dans les années 1930, pour transporter de l’uranium depuis la mine de Port Radium (Territoires du Nord Ouest) jusqu‘à Fort McMurray. De là, le minerai était ensuite acheminé par train, jusqu‘à Port Hope, Ontario

plus d’info :  http://www.lepouvoirdelaconnaissance.com/2016/05/des-dechets-nucleaires-et-toxiques-etaient-stockes-a-fort-mcmurray-alberta.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=economy-finance-legal

article complet : http://fr.euronews.com/2016/05/10/exclusif-des-dechets-nucleaires-et-toxiques-etaient-stockes-a-fort-mcmurray

Publicités

participez : Laisser un commentaire . . .

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s